Votre panier
FERMER
Retour gratuit
30 jours pour changer d’avis
Paiement sécurisé
Option Paiement 3x disponible
Confection artisanale
Le savoir-faire des meilleurs ateliers
  • :
- +
Offert
Votre panier est vide
Plus que pour gagner un cadeau !
Vous avez un produit offert dans votre panier !
Frais de port estimés
4,90€

Nos nouvelles Solaires - on répond aux questions de Romain

Publié le21/03/21
21mn
Nos Pièces

L'attente a-t-elle déjà été aussi longue ? Les plus impatients d’entre vous nous écrivent depuis quelques semaines déjà pour nous soutirer des informations.

Ils ont compris que quelque chose se tramait. Mais quoi, au juste ?

Avec cet article, cette attente touche bientôt à sa fin.

Aujourd’hui, dans un même article, on va vous parler de savoir-faire. Mais aussi de lunetterie. D’histoire. D’économie. Et même de style. Bref, vous en aurez pour votre argent - croyez-nous.

Vous l’aurez compris. Aujourd’hui, c’est Solaires. Car, oui, notre collection sort ce jeudi, à 10h, en précommande.

Initialement, nous étions partis sur l’idée de vous offrir un article comme on le fait habituellement : du savoir-faire, des anecdotes, des mains d’artisans et des photos qui donnent envie.

Avant que l’on ne reçoive ce jeudi le mail d’un client. Romain répondait à un message que Jolhane - notre Responsable de la Communauté - lui avait envoyé la veille :

"J’ai la paire V2 qui est sortie en 2019. Quelle est sa forme, parmi celles expliquées dans l’article ?

J’ai un visage plutôt ovale selon moi. Si j’ai bien lu, toutes les formes pourraient m’aller ? Laquelle ou lesquelles me conseillerez-vous ?

Donc si j’ai bien compris, il y a 4 formes différentes cette année ? 

Le packaging sera-t-il le même que celui en 2019 (étui + belle boîte) ?

J’aimerais bien qu’il y ait un prochain mail un peu plus explicatif sur les solaires, rappelant le chemin parcouru avec la V1 puis l’incroyable V2, ainsi que (et surtout) les couleurs que vous allez sortir cette année.

Je vous remercie."

C’est un électrochoc. Une démonstration. Qu’il est difficile de prendre de la hauteur quand on a sans cesse la tête dans le guidon. Pourtant, le chemin parcouru depuis notre première solaire en 2018 est remarquable.

Ni une ni deux on a fait volte-face. Et on a décidé d’écrire l’article qui répondrait aux questions de Romain, et certainement aux vôtres. De la genèse de notre envie de vous proposer une Solaire, à la collection qui arrive jeudi, nous nous sommes plongés dans nos souvenirs et nos archives. Pour vous raconter, par le menu, notre aventure des 4 dernières années dans le monde de la Solaire Made in France.

Mais pourquoi donc faire une Solaire ?

En 2018, 2 grandes raisons.

Au départ, une envie. Celle de mettre sur le devant de la scène un savoir-faire trop longtemps négligé. Par l’ensemble des acteurs de la filière de l’optique. Comme oublié.  

Pourtant, en France, il se vend plus de 5 millions de lunettes de soleil. Chaque année. Et personne ne parle jamais du savoir-faire lunetier. Pis, en allant chez des opticiens et lunetiers, rares sont les paires Made in France sur les étagères. Même chez les plus connus d’entre eux.

Le savoir-faire lunetier a été éclipsé par d’autres savoir-faire plus « sexy » (comme la maroquinerie), on s’est dit que c’était notre rôle de mettre un coup de pied dans la fourmilière pour faire bouger les choses.

Voici les coulisses de notre atelier lunetier. C’est une très belle manufacture de 40 artisans. Chaque année, elle donne vie à plusieurs milliers de solaires. Mais pas n’importe lesquelles. Uniquement de qualité et d’exception.

La seconde raison est liée à la 1ère et issue de notre expérience d’acheteurs. En 2018 – et encore aujourd’hui, si vous vouliez vous offrir une solaire de grande qualité, confectionnée par des artisans chevronnés en France, vous deviez débourser plusieurs centaines d’euros. 

On s’est dit qu’il serait bien de pouvoir offrir cette qualité à moins de 100€. Au départ, c’était une blague. Puis, à chaque fois que l’on en parlait à un opticien, un créateur, ou n’importe qui, on nous disait qu'on était rêveur. Alors, on en a fait un objectif.

Moins de 100€ pour une solaire de cette qualité. Depuis que vous connaissez Atelier Particulier, vous trouvez cela normal. Croyez-nous : il y a 4 ans, personne n’y croyait.

224 ans d’histoire et d’expertise

C’est en 1796 que naît la lunette moderne en France.

Plus précisément à Morez, (prononcez « Moré », ou bien les Moréziens vous en voudront !). Enserré dans les montagnes, c’est un petit village : situé à deux pas de la Suisse, il se trouve en plein cœur du bassin métallurgique jurassien.

Pour remonter à la source du savoir-faire, une chose à faire : prendre la route. C’est ce que l’on a fait en début d’année 2018 ! Direction le Jura. En plein hiver.

Avec le temps, le bassin jurassien s’est constitué une solide réputation. À l’aube de la révolution industrielle, la quasi-totalité des lunetiers français se trouve là, entre montagnes et conifères. On y confectionne, à la main, des lunettes de grande qualité, pensées pour durer. En métal d’abord, puis dans d’autres matières. En corne, en buis et enfin en acétate.

Notre première expérience lunetière, nous l’avons vécue là-bas. Avec un petit atelier qui se trouve dans la ville d’Oyonnax.

Main dans la main avec lui, on a rempli notre défi : donner de la visibilité à la lunette française et rendre ce savoir-faire accessible.

Des mails de ce type, on en a reçu des centaines en 2018.

En 2019, la suite de notre aventure s’est écrite en Normandie. Après le succès de la première édition, on a voulu élever le niveau. Retravailler les formes, apporter plus de technicité. Comme vous nous l’aviez demandé à l’époque.

Alors, on en a discuté avec notre atelier d’Oyonnax. Mais il n’était pas outillé pour répondre à tous nos besoins.

C’est une chose d’avoir un savoir-faire dans la lunetterie. Cela en est une autre de posséder, en interne, un bureau technique et d’avoir accès aux meilleurs sourcings de matières.

Bref, on a repris les routes de France. Et comme il ne reste qu’une poignée d’ateliers lunetiers dans l’Hexagone, c’était assez vite vu.

On a terminé notre route en Normandie, à Évreux, chez Thierry et Jean-François.

À quelques pas de l’atelier, les maisons à colombages nous attendent.

La Solaire Made in Normandie

Cet arrêt, on ne l’a pas fait par hasard. Dans l’histoire de la lunette française, cet atelier normand a une place à part.

En effet, notre atelier normand a fortement contribué à préserver le savoir-faire lunetier lorsqu’il était au plus mal à cause des délocalisations de masse des années 70.  Sous la houlette de Jean Lempereur, fondateur de notre atelier normand, le savoir-faire jurassien s’est transposé en Normandie afin de remonter une filière lunetière. 

L’objectif de Jean Lempereur ? Protéger le savoir-faire.

Comment ? En se rapprochant de Paris pour établir des relations solides et agiles de fournisseur des grandes Maisons.

Et son pari se révèle payant ! Quelques années après avoir débuté son activité dans une grange, la clientèle est au rendez-vous : 30.000 montures par mois sont alors confectionnées pour répondre à la demande.

Jean Lempereur n’est plus seulement le nom d’un petit opticien normand : il devient un nom de marque que les grands couturiers s’arrachent. Dans les années 1980, Balmain, Valentino, Sonia Rykiel ou encore Yves-Saint Laurent font appel à lui. 

Les Maisons de luxe ont été séduites par son savoir-faire ? Nous aussi !

Thierry et Jean-François ont repris le flambeau de monsieur Lempereur. Et avec eux, entre 2019 et 2020, on a créé 2 solaires. Sans surprise, la qualité était au rendez-vous.

Et ce n’est pas la communauté d’Atelier Particulier qui dira le contraire. Vous êtes actuellement plus de 8.000 à posséder une de nos Solaires (d’ailleurs si vous voulez nous partager un avis ou une remarque, on est à votre disposition par mail pour discuter : [email protected]).

Le modèle de 2019 Ecaille foncée. Iconique :)

Les secrets de ce succès ?

L’expertise de nos artisans lunetiers.

Pas moins de 80 étapes manuelles contribuent à la confection de nos lunettes solaires, du façonnage au montage en passant par le polissage et la gravure.

Si vous nous suivez depuis quelques années on vous a certainement déjà montré toutes ces étapes. Pour les autres, on vous propose de les découvrir dans cette vidéo que l’on a directement réalisé dans l’atelier !

Entrez dans les coulisses de notre atelier !

Romain avait raison, si l’on prend le temps de jeter un coup d’œil dans le rétroviseur, l’aventure de nos Solaires est assez incroyable.

Mais…

Tenez-vous bien.

Le futur l’est encore plus.

En effet, après 4 ans de travail, main dans la main, avec des artisans lunetiers d’exception, on a roulé notre bosse. On se sent suffisamment en confiance pour s’attaquer à des formes iconiques de la Solaire.

Oui, en 2021, on ose.

Vous avez aimé nos 2 premières Solaires ? Attendez de découvrir nos 2 nouvelles.

2021 : 4 Solaires iconiques pour 100% des visages

Pour nous, une belle Solaire doit être simple :

  • C’est un savoir-faire d’exception – avec notre atelier lunetier normand on est bon ✅
  • La technique d’un artisan, une machine centenaire que l’on ne trouve plus partout – 65 étapes de confection dont les ¾ manuelles. On est bon ✅
  • Une belle matière. Naturelle, avec une histoire et des propriétés particulières comme l’acétate (on vous en parle après) ✅

Quant au design, nous ne croyons qu’à l’intemporalité. Alors, on aime s’inspirer du passé pour donner vie au présent. Avec un objectif : créer des pièces que vous aimerez porter dès maintenant.

Et demain, encore et toujours.

C’est ce que l’on a fait pour nos Solaires.

Chacune de nos 4 formes s’inspirent d’une époque du dernier siècle.

Prenons cette solaire. Selon-vous, de quelle époque nous sommes-nous inspirés ?

Vous êtes curieux ? On vous montre tout cela en images.

Années 40 – L’intemporel qui traverse le temps

Cette première forme iconique, c’est la Pantos. Avec ses lignes sobres et son arrondi épuré la Pantos est un classique de la lunetterie.

Pour vous, nous l’avons légèrement modernisée sans la dénaturer. La forme est classique et convient à la grande majorité des visages. Femme comme Homme.

C’est la forme que vous porterez aujourd’hui, demain et après-demain.

Années 60 – Belle comme un chat

1961.

C’est la date qui a initié la démocratisation du savoir-faire lunetier.

Et c’est la forme « Cat-Eye » qui a réussi cet exploit. C’est Holly Golightly, la croqueuse de diamant de « Breakfast at Tiffany’s » interprétée par la sublime Audrey Hepburn qui est à l’origine de cette performance.

Pour notre Solaire, on souhaitait conserver cet esprit « félin » tout en la modernisant légèrement. La forme s’est arrondie et on a affiné le pont – partie qui fait le lien entre les deux « yeux » - afin qu’il soit moins lourd à porter et donc plus confortable.

Un classique qui vous ne vous lasserez jamais de porter. La preuve : elle n’a presque pas changé depuis 1961.

Années 70 – La lunette des stars

L’histoire de cette forme est singulière. Ce que l’on aime chez elle ? Elle ne laisse personne indifférent.

Portées par toutes les grandes stars de l’époque - Françoise Hardy Romy Schneider notamment – cette solaire était utilisée pour se protéger des paparazzis intrusifs. Les larges montures en acétate étaient l’atout maitre des stars pour ne rien dévoiler de leur regard aux photos volées.

On a gardé sa structure iconique. Et, à l’aide de 2/3 coups de crayon, on a modernisé ses traits. Le coté rectangulaire, presque anguleux, a été accentué afin de convenir aux visages ronds, ovales et en cœur

Parce qu’extravagance et intemporalité vont rarement de paire, les dimensions ont été légèrement revues tout en conservant l’effet oversize. Efficace.

Années 90 – La solaire minimaliste

La forme rectangulaire a été plébiscitée alors que le savoir-faire lunetier était au plus mal. Quand plus rien ne va, il faut revenir à ses basiques. Le savoir-faire est parfois affaire de minimalisme.

Compacte et racée, cette Solaire a du caractère. Et pourtant, elle est d’une grande simplicité au quotidien.

Preuve de son incroyable intemporalité ? James Dean et Alain Delon portaient des montures rectangulaires. Bien avant que la tendance ne les propulse au rang de forme iconique. 

Nous sommes restés proches de la forme historique de la lunette.

La forme du verre a simplement été affutée et le pont est moins courbé que sur la version Pantos. Très légère, cette forme est adaptée aux personnes les plus actives et urbaines.

Pour cette forme, comme pour les autres, le gros du travail a surtout résidé dans la sélection des matériaux. Et notamment l’acétate. Sans lui, pas de Solaire de lunetier traditionnel.

L’acétate : le matériau référence en lunetterie

Et, pour une Solaire Atelier Particulier, le premier point de vigilance : l’acétate. Un acétate de qualité est exempt de tout défaut. Parfaitement poli, il doit être brillant, lisse et très doux.

L’acétate est l’une des toutes premières fibres conçues par l’homme. Il s’agit d’une matière issue de cellulose de bois ou de coton. Naturelle donc. Le saviez-vous, Romain ?

Aujourd’hui, sur le marché de la solaire, l’acétate est la matière phare. C’est en tout cas celle que vous retrouvez sur les solaires les plus qualitatives. En France donc. Mais aussi au Japon, aux USA et en Italie.

Pour le reste, il s’agit de plastique cherchant à répliquer par copie l’esthétique de l’acétate.

À la lumière, l’acétate réagit comme nulle autre matière. Impossible de le confondre avec un simple plastique.

Son succès, l’acétate le doit à sa technicité.

Cette matière est à la fois : 

  • biodégradable,
  • compatible avec d’autres produits et matières plastifiantes : ce qui facilite la création de coloris novateurs pour les branches et les montures,
  • résistante à la chaleur et à la moisissure,
  • hypoallergénique.  

De nos jours, la production d’acétate est principalement concentrée dans deux pays au monde : la Chine et l’Italie.  

Si la qualité de l’acétate est très hétérogène en Chine, l’acétate italien est reconnu comme le meilleur au monde, notamment par la plupart des grandes maisons du savoir-faire français.

Le leader mondial de l’acétate, Mazzucchelli 1849, est italien.

Depuis 6 générations, Mazzucchelli a développé un savoir-faire à partir d’une tradition de fabrication de peigne et bouton en corne qu’il a progressivement adapté au travail d’autres matériaux, dont l’acétate.  

Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre qu’il s’agit du fournisseur de nos/vos acétates.

Chez Atelier Particulier on aime vous montrer les coulisses du savoir-faire. Voici les étapes de confection d'un acétate chez Mazzucchelli ! C'est plaisant à regarder n'est-ce-pas ? :)

Cette présentation nous permet de répondre à l’interrogation de Romain. Nous n’avons pas choisi les coloris de nos acétates au hasard.

Une partie est constituée de classiques intemporels. Ce sont des coloris que vous porterez toute votre vie.

Pourquoi ?

Parce que ces acétates traversent le temps sans prendre une ride.

Quant aux autres, il s’agit d’un parti pris. On a développé les coloris qui nous faisaient rêver. Pour ceux qui ont un style plus pointu ou qui souhaitent exprimer, par leur tenue, leur personnalité du moment.

Chacun de nos acétates possède son univers propre. Ici, le plus difficile sera certainement de choisir.

Une GRANDE Solaire de lunetier

L’acétate en main, le plus difficile était fait. Il restait ensuite à choisir le niveau de finition que l’on souhaitait apporter à notre Solaire.

Comme toujours, on a fait simple et efficace.

On a demandé à Thierry et Jean-François de nous montrer les finitions qui mettent le mieux en valeur le travail de leur atelier. Celles qui font la différence entre une solaire classique et une VRAIE solaire de lunetier.

Verres, charnières, plaquettes : on a tout passé au peigne fin pour comparer les qualités et vous proposer une paire que vous aimerez décortiquer avec vos amis experts de lunette (et si vous n’en avez pas, vous pouvez toujours venir en parler avec nous ;-)).

Les verres, d’abord

On a sollicité le photographe de Neil Armstrong.

Ou plutôt l’entreprise qui a développé les verres de l’appareil photo en 1969 : l’allemand Carl Zeiss Vision.

Grand spécialiste de l’optique en Europe depuis plus d’un siècle, Zeiss travaille quotidiennement pour les photographes professionnels et planétariums du monde entier. Et, en parallèle, il a développé sa gamme de verres optiques.

Un petit pas pour l'homme un grand pas pour la lunetterie !

Chez Zeiss, on confectionne des verres de qualité. Uniquement. Durabilité, praticité et confort sont les 3 mots clés de l’entreprise. La Deutsche Qualität ?

Les verres que l’on a choisi profitent donc d’une protection solaire optimale (100% de protection UVs). On a choisi un traitement anti-reflets, anti-rayures et déperlant. De quoi pratiquer toutes sortes d’activités. Citadines, mais aussi extérieures.

Les charnières, ensuite.

La charnière est un élément qui porte bien son nom. Ce pivot fait la jonction entre les deux éléments les principaux d’une solaire : la monture et les branches.

Si elle est de mauvaise qualité, la Solaire ne tiendra pas en place sur le nez. Nous l’avons donc spécifiquement renforcée avec 5 griffes d’accroches au lieu de 3. Idéal si vous êtes maladroit-e !

Voici notre charnière 5 griffes. Plus solide et plus résistante, on la trouve également très esthétique. Surtout sur les acétates transparents. C’est assez satisfaisant de voir en détails les composants d’une pièce.

Les plaquettes, pour finir.

On s’est appuyé sur le retour d’expérience de la communauté. Vous avez été nombreux à remonter un problème de confort sur vos lunettes. On s’est posé sur le sujet avec Thierry et il nous a conseillé de tailler les plaquettes directement dans l’acétate.

Vous saviez que c’était possible ? Pas nous. Qui plus est, nos plaquettes sont ergonomiques.

C’est à dire qu’elles ont été spécifiquement pensées et dessinées pour épouser la forme de votre nez afin que vous puissiez porter vos Solaires de longues heures sans vous fatiguer. Du confort, du style et du savoir-faire. Merci la lunette normande ;-)

En plus d’être terriblement confortable, la plaquette ergonomique taillée dans l’acétate est très belle. On aime ce côté profilé. Presque racé. Comme une voiture de course !

Vous avez des questions ?

On sait que oui. Il y en a notamment 4 qui vous préoccupent.

1-    Puis-je essayer les lunettes de soleil ?

Oui !

On comprend : quand on achète sur Internet, on a peur que cela ne nous aille pas. Et on se demande comment l’on fait dans ce cas.

Chez Atelier Particulier, 0 inquiétude : on a tout prévu.

On a même tellement confiance dans le savoir-faire de Thierry et Jean-François que c’est Satisfait ou Remboursé.

Dans la pratique ?

On vous offre le retour.

Vous avez 15 jours après réception du colis, c’est large !

Il vous suffira de vous connecter à votre compte pour télécharger le bon retour. A nos frais.

Quelqu’en soit votre raison.

Plus facile, ça n’existe pas.

Et, si vous avez un problème, écrivez-nous via [email protected] . On répond en 24h.

2-    Puis-je mettre des verres à ma vue ?

Oui !

Commandez vos Solaires.

Puis allez chez votre opticien habituel.

Il vous mettra les verres de votre choix. A votre vue, teintés ou pas. Comme vous voulez !

3-    Comment choisir la solaire qui me convient

C’est une question qui revient souvent.

Notre conseil ? Parfois, il faut savoir se faire confiance.

Vous aimez une forme ou une couleur ? Prenez-la.

En cas de doute, vous pouvez toujours reprendre les règles de bases de la lunetterie.

Le schéma ci-dessous vous explique quelle solaire vous devez prendre en fonction de la forme de votre visage.

Si vous n’êtes pas sûr de vous, vous pouvez accorder votre confiance à Audrey Hepburn et Johnny Depp !

4-    Comment fonctionne la précommande ?

Chez Atelier Particulier, nos sorties-produits les plus importantes se font en précommande.

Cela nous permet de :

  • passer une commande groupée auprès de nos ateliers, sans produire excessivement.
  • ne pas stocker des mois en avance.
  • vous faire profiter de prix plus doux.

Vous avez une durée limitée pour précommander.

Pour votre solaire, la précommande dure 10 jours, jusqu’au dimanche 4 avril.

Ensuite, on lance la confection ! Et vous recevez votre commande au bout de quelques semaines. Notre solaire, elle, sera par exemple livrée fin avril.

Attention : si vous passez une commande avec d’autres produits sur le site, on enverra tout en même temps. Si vous êtes pressé(e), on vous conseille de passer 2 commandes différentes.

Comme toujours chez Atelier Particulier, la livraison est gratuite dès 120€ et les retours sont offerts. Commandez l’esprit tranquille

La précommande c’est un pari gagnant. Pour vous. Pour nos ateliers. Et pour nous !

MERCI Romain !

À présent, vous connaissez toute l’histoire de nos solaires depuis 2018. On est très heureux d’avoir pris le temps de revenir sur cette aventure. Alors, un grand merci à Romain qui nous a aidé à prendre conscience du chemin parcouru.

On espère que vous trouverez solaire à votre nez, jeudi ;-)

En tout cas, nous sommes très (très) fiers de cette collection.

Elles est à l’image de ce qui nous anime au quotidien : qualitative, humaine et proche du savoir-faire. 

Rendez-vous jeudi 25 mars, à 10h pour le lancement en précommande.

D’ici là, nous sommes à votre disposition pour toute question,

Belle journée,

-

Fulbert, Benjamin et l’équipe AP

Dénicheurs de savoir-faire

Suivez nos aventures

Sur Instagram @atelierpart

Satisfait ou remboursé

30 jours pour changer d’avis
Retour offert

Paiement 100% sécurisé

Carte bancaire & Paypal
Option Paiement 3x

Service client express

Une question ? Une suggestion ?
On vous écoute !

français