Votre panier
FERMER
Retour gratuit
30 jours pour changer d’avis
Paiement sécurisé
Option Paiement 3x disponible
Confection artisanale
Le savoir-faire des meilleurs ateliers
  • :
- +
Offert
Votre panier est vide
Plus que pour gagner un cadeau !
Vous avez un produit offert dans votre panier !
Frais de port estimés
4,90€

Le Sweatshirt & le Chino : 2 classiques revisités par Atelier Particulier

Publié le01/11/21
12mn
Nos Pièces

Aujourd’hui, on a décidé de rendre hommage à 2 pièces du quotidien que l’on possède tous sans en connaitre les origines : Le chino et le Sweatshirt.

Deux pièces indispensables à tout vestiaire, masculin comme féminin.

D’ailleurs, depuis que nous développons le prêt-à-porter chez Atelier Particulier, ces 2 pièces sont certainement celles que vous nous réclamez le plus (avec les sneakers et le sac à main).

Alors on a pris le temps (près de 20 mois, tout de même) de poser nos idées et d’imaginer un sweatshirt et un chino à notre image.

Comme souvent, on s’est inspiré de pièces du passé, qui ont fait leurs preuves. Mais on s’est aussi appuyé sur l’expérience de nos ateliers.

Fouiller dans le passé, pour créer le présent

Quand on cherche à donner du sens aux pièces que l’on développe (notamment dans le prêt-à-porter), il faut souvent se tourner vers le passé, remonter à la genèse, pour en comprendre toute l’essence.

Véritables icônes de style, le sweatshirt et le chino n’ont pas pris une ride. En près de 100 années d’existence, ils n’ont même jamais été aussi présents dans notre quotidien.



À la guerre comme sur les terrains de sport

Le chino pour commencer.

Il débute son histoire aux jambes des soldats britanniques au 19ème siècle. Il s’agit donc d’une pièce d’origine militaire, créée pour répondre à des besoins pratiques bien identifiés : résistance, praticité et polyvalence.

Séduits par ses qualités, les ouvriers emboitent le pas aux soldats pour adopter le chino dans les usines.

De nos jours, le chino est - avec le jean et le T-shirt - le basique le plus porté au quotidien. C’est la pièce intemporelle par excellence.

Quant au sweatshirt, impossible d’en parler sans l’associer à la culture vestimentaire américaine. Au départ vêtement de sport, son style inimitable et sa grande résistance en ont fait un pilier de la majorité de nos penderies.

On l’aime parce qu’il est confortable, qu’il a de l’allure et que l’on se sent bien dedans.

Élevé au rang d’icône par de nombreuses stars (modernes comme Kanye West et moins modernes comme Steve Mcqueen), on ne peut passer à côté - de nos jours.



Si, pour certains, le sweat est encore une pièce décontractée - car ayant un ADN sportif - nous sommes nombreux à le porter quotidiennement. Pour aller au travail, sortir entre amis, faire nos courses, etc.

A vrai dire, on ne fait plus vraiment de sport avec ;-)

Ironie du sort, quand on parle de sweatshirt, le chino n’est jamais très loin.

Voilà donc une belle transition pour vous présenter notre nouvelle collection !

Le Chino Coton Oeko-Tex (pour elle & pour lui) & le Sweatshirt GOTS.



Un voyage qui commence par la matière

Chez Atelier Particulier, avant de penser au style, on parle toujours de la matière. C’est le sujet sur lequel nous ne transigeons jamais.

Du coup, Mathilde, notre Responsable de Collection, et toute l’équipe Produit est allée en Italie, pour sélectionner un fil de coton Oeko-Tex avec lequel on pourra ensuite confectionner nos 2 nouvelles pièces.

Dans un 1er temps, on a été séduit par ce coton parce qu’il est Oeko-Tex, mais également parce que la gamme couleur travaillée par l’atelier italien était beaucoup plus riche et profonde que ce l’on avait pu trouver ailleurs.

La certification Oeko-Tex, c’est un label qui fait du bien.

Dans une période où le sourcing matière n’a jamais été aussi difficile, il est primordial pour Atelier Particulier de nouer des partenariats avec des ateliers et manufacture sérieuses, qui ont une exigence environnementale et sociale élevée.

Avec le label Oeko-Tex, cela nous permet de vous garantir que le coton est audité sur plusieurs étapes de sa transformation : respect de l’environnement, traçabilité des matières premières, santé des consommateurs … 



Une coupe et des finitions pensées pour votre liberté

Une histoire de famille

Une fois la matière en main, on a repris notre petit bout de chemin. Cette fois, à la recherche d’un atelier de confection.

On s’est rendu au Portugal, près de Porto, avec notre coton, quelques pièces vintages et des dessins sous le bras.

C’est un atelier de taille moyenne (avec une quarantaine d’artisans et ouvriers), fondé en 1960, qui nous a ouvert sa porte.



À la genèse de ce savoir-faire, il y a Manuel. À ses 20 ans, pendant la grande dépression économique des Années 30, il décide d'apprendre la couture.

Passionné par les beaux vêtements, Manuel perfectionne sa technique en suivant des cours auprès de tailleurs à Porto. Bien lui en a pris car avec le temps, Manuel est à son tour devenu un petit tailleur réputé près de chez lui.

Une fois le savoir-faire acquis, il ouvre son atelier dans la maison familiale puis exerce comme tailleur pendant de nombreuses années.

Parmi tous ses enfants, c’est Emmanuel, son 3ème fils, qui fut « piqué » par la passion des beaux tissus.

Ayant tout appris auprès de son père, il crée son propre atelier dans les Années 60 afin de faire perdurer le savoir-faire. Tout en le modernisant.

Notre futur atelier venait de naître !



Fort de cette expérience « tailleur », nous avons eu l’agréable surprise de rencontrer un atelier qui a un sens de la coupe absolument exceptionnel.

Ils nous l’ont prouvé lorsque nous avons commencé à travailler le chino.

Le chino le plus confortable de votre vestiaire

C’est ambitieux, mais c’est ce que l’on a demandé à Emmanuel et ses équipes.
Pour atteindre cet objectif, nous avons développé plusieurs prototypes.

D’abord avec un tissu en 100% coton et une coupe classique. Puis avec une coupe plus resserrée.

Le résultat était agréable à l’œil mais pour des personnes actives, qui font régulièrement du vélo par exemple, ce n’était pas envisageable.

On sait que vous êtes nombreux à rechercher plus de confort dans vos vêtements. Autant dans les coupes que dans les matériaux utilisés.



Pour y répondre, on a ajouté 3% d’élasthanne dans notre fil de coton. Juste ce qui faut d’élasticité pour faciliter vos mouvements.

Avec un poids de 280g/m2 vous obtenez une toile « 4 saisons » très polyvalente, qui peut vous accompagner toute l’année.

Comment obtenir la plus belle ligne de jambe ?

Quant à a la coupe, nous nous sommes rappelés les discussions que nous avons eues avec BERNARD ZINS, l’ingénieur pantalonnier, lors de notre collaboration au printemps dernier.

Frank Zins nous a régulièrement répété : la coupe, c’est l’âme d’un pantalon.

On a donc choisi une coupe légèrement « carotte », donc confortable aux cuisses et qui s’affine légèrement à partir du genou, et avec une taille mi-haute.

Si vous n’avez jamais essayé ce type de taille, vous aurez du mal à revenir en arrière. En plus d’être flatteuse pour votre silhouette (elle allonge vos jambes), la taille mi-haute est beaucoup plus agréable que les tailles basses standards.

Sur la version féminine, on a laissé un peu plus d’espace à la cheville, pour que vous puissiez mettre des bottines plus facilement (18,5cm vs 17,5cm pour une taille M). Le reste est similaire.


Avec, vous vous ouvrez les portes d’un nouveau monde : celui de la polyvalence.
Ce chino, vous le porterez avec un sweat, un pull, une chemise et même un blazer.

1 pantalon, 1 coupe pour des dizaines d’occasions.

Le sweatshirt : comment faire différent sans jamais se renier ?

Une fois le chino validé, on a commencé à travailler sur le sweatshirt.

Ici, il y avait un vrai challenge.

Avec notre atelier, on s’est demandé comment « twister » une pièce iconique sans en perdre le sens ?

On s’est naturellement dirigé vers une coupe droite – aussi appelée « boxy » - qui se rapproche de ce que l’on pouvait trouver par le passé, sans jamais tomber dans l’oversize.

Niveau style, on a travaillé une manche raglan, c’est-à-dire sans couture à l’épaule.

La manche raglan est pratique car elle supprime toutes les « tensions » que l’on peut ressentir lors d’un mouvement. Très agréable et très stylé, on est fan de ce type de manche.

Jusqu’à présent, c’est cohérent. Mais il n’y a pas encore ce « petit truc en plus ».

100% coton, 100% relief pour le twist, 0% élasthanne

La coupe et le design terminés, place à un sujet délicat : l’ajout d’un subtil relief dans le tissage.

Simple en apparence, il nous aura fallu 3 mois et environ 15 essais pour y arriver.
En effet, lors de l’étape du tissage, le fil de coton sélectionné en Italie se cassait régulièrement.

Notre atelier n’avait pas l’habitude de travailler ce type de fil.
La solution de facilité aurait été de choisir un fil mélangé à du synthétique, mais on souhaitait retrouver la forme mais aussi le 100% coton des sweats américains d’origine.

La solution que l’on a trouvée ? Réduire la vitesse de tricotage et surveiller de près chaque machine. Après quelques heures de travail on obtient un sweatshirt bien dense, de plus de 500g, avec une texture subtile que l’on ne retrouve pas partout.

Pour le coté moelleux et la douceur, l’intérieur du sweat est ensuite gratté à l’aide d’une machine dédiée. C’est addictif.

Couleurs et finitions : deux pièces pensées jusqu’au moindre détail

Des couleurs intemporelles … mais pas que

S’il n’y avait pas de dilemme, cela ne serait pas drôle. N’est-ce pas ?

Lorsqu’il a fallu choisir les couleurs, nous avons longuement hésité. Il faut dire que la bibliothèque de couleurs de fils était très (très) importante. On vous le disait un peu plus tôt.



Par souci de cohérence, on a privilégié le développement de coloris iconiques pour chaque pièce.

Du camel et du kaki, qui rappellent l’héritage militaire, pour le chino. Auquel nous avons ajouté un bleu marine profond pour l’homme et un coloris noir très attendu pour la femme.



Ici, le fil est directement teint avant de passer à l’étape du tissage. Cette technique fixe la teinture, ce qui réduit drastiquement le risque de voir la couleur se délaver avec le temps. Concrètement, même après plusieurs lavages, votre chino conserve son allure des 1ers jours.



Pour le sweatshirt, même savoir-faire, même résultat. On s’est simplement amusé en ajoutant un coloris bordeaux et une version gris chiné que l’on aime beaucoup.


NB : pour info, le bordeaux s’inspire des couleurs des sweatshirts vintage de l’université de Stanford. Un petit clin d’œil qui nous faisait plaisir lors du développement ;-)

Au total, on vous propose 5 couleurs :

  • Gris Chiné
  • Bordeaux
  • Sable
  • Kaki
  • Marine

C’est une palette de couleurs polyvalente, qui s’intègrent à la grande majorité des vestiaires.
La preuve en photos.

Deux pièces casual avec des finitions de haute qualité

Fort de son héritage tailleur et de ses 60 ans d’expérience, notre atelier portugais vous offre aujourd’hui un panel de finitions pensées pour renforcer la solidité et le confort de ces 2 pièces.

Comme notre atelier a (très) bien travaillé, le nombre de finitions est relativement important. Surtout pour des pièces casual comme le chino et le sweat. Par souci de clarté, on vous les listes ci-dessous.

Le Chino Coton Oeko-Tex :

  • Passants de ceinture doublés et renforcés
  • Boutonnière véritable « finition tailleur »
  • Patte de sous-pont, pour un meilleur maintien
  • Boutons confectionnés en France
  • Coutures gansées, pour plus de propreté et de solidité
  • Coutures Bartack de renfort sur tous les points de tensions
  • Un V d’aisance sur la version masculine



Le Sweatshirt Coton GOTS :

  • Col doublé et renforcé
  • Triangle de propreté d’inspiration vintage – au cas de footing surprise ça peut toujours servir ;-)
  • Ribs en 100% coton
  • Surpiqures appelées « flatlocks » 4 fils – donc bien épaisses - aux manches et sur les ribs - pour renforcer chaque couture

Comment porter notre nouvelle collection ?

Ensemble ou en dépareillé, tout est possible.
On a réalisé le test avec l’équipe. Nous avons constitué plusieurs looks, tous très différents, pour vous montrer la polyvalence du sweat et du chino.

Voici une petite sélection des meilleures photos.



Le Chino Coton et le Sweatshirt Coton seront disponible en précommande jeudi, à 10h, sur atelierparticulier.com.

On a hâte de vous voir avec cette nouvelle collection !
N’hésitez pas à nous contacter par mail (hello@atelierparticulier.com) ou sur les réseaux sociaux si vous avez des questions.

Belle journée,
-
Fulbert, Benjamin & l’Équipe AP
Dénicheurs de savoir-faire

Suivez nos aventures

Sur Instagram @atelierpart

Satisfait ou remboursé

30 jours pour changer d’avis
Retour offert

Paiement 100% sécurisé

Carte bancaire & Paypal
Option Paiement 3x

Service client express

Une question ? Une suggestion ?
On vous écoute !

français