Votre panier
FERMER
Retour gratuit
30 jours pour changer d’avis
Paiement sécurisé
Option Paiement 3x offerte
Confection artisanale
Les meilleurs savoir-faire
  • :
- +
Offert
Votre panier est vide
Plus que pour la livraison offerte (en France)
Vous avez un produit offert dans votre panier !
Frais de port estimés
4,90€

Le meilleur du velours anglais par Atelier Particulier

Publié le06/11/21
10 mn
Nos Pièces



Ceci est un Blouson.

Mais ce n’est pas n’importe quel Blouson.
Ce Blouson, Benjamin, notre co-fondateur, l’a déniché il y a plus de 15 ans.

Le quartier de Chueca. Une promenade sans but. De celles de tous les possibles, comme lorsque l’on flâne dans une région. Parfois, l’on tombe sur un savoir-faire.

Parfois, sur une boutique pas plus grande qu’une épicerie de quartier. Qui a forme de caverne d’Ali Baba du vêtement vintage. Tout ce que Benjamin n’aime pas de prime abord.

Et pourtant, en ce jour de septembre 2006, Benjamin tombe sur ce Blouson. Qui l’a accompagné dans ses jours et mois de movida avant qu’il ne l’oublie.

Pour le ressortir un jour de janvier dernier. Et que l’équipe s’émeuve de « ah ! », « oooooh ! », « 🤩 ».

La Collection Velours était sur sa rampe de lancement. Et rien ne pourrait stopper son décollage le 09.11.21.

Prêt.e pour le lancement ?

A la genèse de la collection velours

Dénicher les plus beaux savoir-faire n’est pas toujours chose facile.
Depuis que notre collection se fait plus dense, avec patience, nous ne cessons de nous poser des questions.

Dont la plus essentielle : comment valoriser le savoir-faire derrière des métiers où l’artisan a progressivement travaillé main dans la main avec des outils et des métiers ?

À nos yeux, le savoir-faire à métiers a tout autant de valeur que le savoir-faire artisanal. Le savoir-faire de la main de l’homme est d’autant plus crucial qu’il intervient aux étapes qui peuvent tout remettre en question. C’est une valeur différente. Il n’en reste pas moins plus difficile à mettre en avant.


Aussi, quand on est Atelier Particulier, parler de maroquinerie et de faïencerie est bien plus simple que de s’attaquer aux vêtements de tous les jours.

Dans le prêt-à-porter, il est certain que le défi premier est de trouver une matière de savoir-faire, qui tienne dans le temps. Dans un monde où l’on trouve de tout. Une confection soignée ne sera rien sans une matière d’exception, qui donne tout un potentiel au vêtement final.


Ici, vous l’aurez compris : c’est le velours que nous avons visé, décrypté et valorisé pour vous.



Au cœur de tout, il y a le velours. Donc. Une matière très entière et assumée.
Elle ne parlera pas à tout le monde, et elle est faite pour cela. Jusqu’au boutiste, on a même joué avec les codes les plus vieillots du velours pour les transformer et les moderniser.


Par exemple, le costume tout velours si connoté du prof d’histoire. On l’a travaillé dans un registre beaucoup plus moderne et facile à assumer.

Suite à la découverte par l’équipe de création du blouson de Benjamin, on voulait créer une pièce. Juste une.
Sur la route qui nous a mené jusqu’en Yorkshire, notre inspiration s’est emballée.

Quand le style et le savoir-faire se rejoignent, cela donne vie à deux pantalons, une surchemise, une jupe et une casquette. Vous aurez de quoi vous habiller cet hiver. Et les prochains. 

Notre 1er vestiaire complet s’exprime dans son entièreté grâce au velours que l’on a déniché en Angleterre. Pour elle, comme pour lui, nous avons cherché à créer une collection qui puisse s’accorder aux pièces que vous aimez déjà.
Ou que vous puissiez associer au sein même de la collection.

Une vie tout en velours.

Huddersfield, épicentre du savoir-faire tisserand anglais

L’avez-vous remarqué ?

De quoi ?

La discrétion des manufactures anglaises.

Légèrement éclipsées ces derniers temps par l’Italie et le regain d’intérêt pour le fabriquer en France, les manufactures tisserandes anglaises n’ont plus autant la côte qu’avant.

Excepté les passionnés et adeptes d’art sartorial, peu connaissent les tisserands les plus réputés d’Outre-Manche.
Fox Brothers, Abraham Moon, Brisbane Moss et les autres. Cela vous parle-t-il?

Inventeur d’étoffes prestigieuses, comme le tweed et le fresco, l’Angleterre est une région tisserande unique dans le monde.


Nous avons la chance d’en connaitre intimement certaines manufactures. Aussi, lorsque l’idée de créer une collection en velours est apparue, on ne se voyait pas aller ailleurs.

Nos recherches nous ont toutes amené dans un seul et même lieu : le Yorkshire, chez Huddersfield.

Au cœur de la campagne anglaise et bordé par les rivières Colne et Holme, la région du Yorkshire a développé un savoir-faire tisserand qui tire ses origines du Moyen-Âge.

Quant à Huddersfield, il s’agit du rassemblement en 1976, sous la même banière, qui réunit les plus prestigieuses manufactures tisserandes de la région : Martin Sons, W E Yates ou encore Hunt & Winterbotham sont des noms plusieurs fois centenaires qui composent la maison Huddersfield.

Ce rassemblement de savoir-faire tisserands permet à Huddersfield de posséder l'une des bibliothèques de tissus la plus prestigieuse de l’île. Balmoral Tweed, Fresco véritable, flanelle de laine et donc velours original en sont les meilleurs exemples.

Preuve de sa mainmise sur les étoffes britanniques, Huddersfield est le seul fabricant de tissu qui détienne encore le sceau royal de fournisseur de la Couronne britannique. Un signe de confiance et de prestige qui rend l’histoire de la manufacture Huddersfield encore plus impressionnante.

Un vrai velours anglais

Des velours, nous en avons vu et touché des dizaines pour créer notre collection. Aucun n’avait la main, le toucher ni le visuel de celui d’Huddersfield.

Ce qui a réellement fait la différence, c’est la capacité de la matière à refléter la lumière. On recherchait quelque chose de très précis. Une quête bien plus difficile qu’on aurait imaginé. Une matière qui s’irise et change légèrement de teinte quand la lumière effleure le tissu. Comme dans les tenues en velours d’origine.

Le velours d’Huddersfield est le seul qui ait passé ce test avec succès.

On le voit bien sur la photo suivante. La couleur d’origine est un marron classique mais, à la lumière, la couleur des côtes du velours change légèrement.



Côté technique ?
On a choisi 2 types de côtes. On aurait pu faire plus simple, avec un velours lisse ou à fines cotes. On est allé dans la démarche de faire revivre le velours tel qu’il était porté au 19ème siècle.

La première est une grosse côte avec beaucoup de caractère qui a de magnifiques reflets. Avec un poids de 700g/m2 cette étoffe est une véritable armure de coton pensée pour affronter les températures les plus froides.

Qu’il s’agisse du blouson, du pantalon homme ou de la jupe, toutes ces pièces vous apporteront protection et chaleur cet hiver !



La seconde côte est appelée Milleraies. C’est un velours plus fin et plus souple, de 465g/m2, que vous pourrez porter cet hiver mais aussi à la mi-saison.

En outre, on trouve que le milleraie s’accorde parfaitement dans les registres de tenues les plus casual. Et on sait que vous nous attendez beaucoup sur ce type de style.
Ensuite, grâce à sa souplesse, on a pu travailler 2 nouvelles coupes.

Une coupe droite d’inspiration vintage sur le pantalon femme et une coupe qui flatte la carrure sur la surchemise.


Très fiers de ce tissu, Huddersfield n’hésite pas à le promouvoir comme le digne héritier du velours anglais d’antan.
100% coton, sans aucune matière synthétique, vous trouverez habituellement cette qualité de velours chez les tailleurs londoniens de Savile Row. Et c’est à peu près tout !



Des finitions à la hauteur du velours d’Huddersfield

Pour donner vie à la matière, c’est au Portugal que nous nous sommes rendus.
Dans un atelier avec une histoire peu commune.

À la genèse de ce savoir-faire, il y a Manuel. À ses 20 ans, pendant la grande dépression économique des Années 30, il décide d'apprendre la couture.

Passionné par les beaux vêtements, Manuel perfectionne sa technique en suivant des cours auprès de tailleurs à Porto. Bien lui en a pris car, avec le temps, Manuel est à son tour devenu un petit tailleur réputé près de chez lui.

Une fois son savoir-faire poli auprès des meilleurs, il ouvre son atelier dans la maison familiale puis exerce comme tailleur pendant de nombreuses années. Parmi tous ses enfants, c’est Emmanuel, son 3ème fils, qui fut « piqué » par la passion des beaux tissus.

Ayant tout appris auprès de son père, il crée son propre atelier dans les Années 60 afin de faire perdurer le savoir-faire, devenu alors familial. Tout en le modernisant.

Notre futur atelier venait de naître !


Manuel et sa famille en 1934


Chacune de nos pièces profitent d’un niveau de finition très élevé.

Sur le blouson, on retrouve un col bien généreux, des surpiqures ton sur ton, des sacs de poche bien profond, des boutons pression italien et un zip YKK … Rien que ça.



Le travail a été similaire sur la surchemise. Ajoutez-y simplement des boutons confectionnés à Lyon, en France, une ligne d’épaule bien nette et un col doublé qui tient en place tout seul (sans aucune colle).



Quant aux bas, notre atelier a mis les petits plats dans les grands.

  • Poches en biais surpiquées
  • Sac de poche en coton robustes et profonds
  • Zip YKK
  • Coutures gansées
  • Première de propreté à l’entrejambe
  • Bartacks de renforts sur les coutures sensibles.

Tout y est.
Sur la version masculine, on a travaillé un double pli italien (qui vont vers l'extérieur). Et, sur la version femme, la coupe droite est très (très) moderne.



Enfin, et pour finir d’habiller vos jambes nous sommes très heureux de vous présenter notre première jupe.
Avec sa coupe légèrement évasée, sa fermeture asymétrique (en boutons français) et sa grosse côte, vous avez devant les yeux LA jupe de votre hiver.



Dernière pièce, la casquette. Ici, on a respecté les fondements du savoir-faire chapelier :

  • Attache réglable en cuir de vachette italien au tannage végétal, métallerie en zamak argenté
  • Doublure matelassée pour la chaleur et le confort
  • Première de propreté en coton
  • Taille unique - Unisexe

Une casquette pensée pour la mi-saison : confortable, chaude, coupe-vent et facile d’entretien ! Simple mais efficace.



Le costume en velours du 21ème siècle

On doit vous faire une confession. Avec cette collection, on souhaitait proposer notre version du « costume en velours ». Pas littéralement. Mais on voulait vous prouver que le look « full velours », n’était pas démodé. Bien au contraire.

On s’est prêté au jeu et voici une sélection de nos looks favoris.
Et si cela vous semble trop audacieux, pas d’inquiétude, vous pouvez porter chaque pièce en dépareillé et indépendamment !


La Collection Velours sera disponible en précommande mardi 9 novembre, à 10h, sur atelierparticulier.com.

Attention, on vous prévient maintenant, les quantités seront limitées : 150 exemplaires par pièces. Pas une de plus.

Car nous avons déjà la matière, mais nous ne savons pas encore quelle taille vous prendrez !

N’hésitez pas à nous contacter par mail (hello@atelierparticulier.com) ou sur les réseaux sociaux si vous avez des questions.

Belle journée,
-
Fulbert, Benjamin & l’Équipe AP
Dénicheurs de savoir-faire

Suivez nos aventures

Sur Instagram @atelierpart

Satisfait ou remboursé

30 jours pour changer d’avis
Retour offert

Paiement 100% sécurisé

Carte bancaire & Paypal
Option Paiement 3x

Service client express

Une question ? Une suggestion ?
On vous écoute !

français