Votre panier
FERMER
Retour gratuit
30 jours pour changer d’avis
Paiement sécurisé
Option Paiement 3x disponible
Confection artisanale
Le savoir-faire des meilleurs ateliers
- +
Offert
Votre panier est vide
Plus que pour avoir votre bougie offerte
Vous avez un produit offert dans votre panier !
Frais de port estimés
4,90€

Jude Law, Di Caprio & Marylin Monroe - On ne trouvait pas leur polo, alors on l’a fait !

Publié le04/04/21
15mn
Nos Pièces

Regardez bien cette photo. 

Quel est le point commun de ces 3 photos ?

Quel est le point commun ?

Ce sont des stars iconiques. Oui, mais pas que.

Ces 3 vedettes ont aussi la particularité de porter le tricot comme personne.

Depuis, impossible d’enlever ces images de nos têtes.

Pour nous le Polo Tricot rentre directement sur le podium des pièces les plus stylés à posséder dans un dressing d’été. Pourquoi ?

Parce que c’est très confortable, original – sans être difficile à porter – et tellement intemporel.

On a essayé de trouver des Polos Tricots similaires sur le marché, sans succès.

Aujourd’hui, les possibilités sont réduites :

  • Vous avez d’un côté les Maisons de luxe qui le réinterprètent depuis 50 ans – c’est beau mais pas accessible au plus grand nombre
  • Et de l’autre côté, les enseignes de fast-fashion qui développent des « semblant de polo tricot » à partir de matières synthétiques - c’est beaucoup moins beau et surtout, peu durable 

On s’est dit qu’il y avait quelque chose à faire. Alors on a fait quelques dessins et croquis, puis on a posé les contours de notre Polo Tricot idéal. On souhaite :

  1. Utiliser une superbe matière – douce, moelleuse, respirante et qui dure dans le temps
  2. Dénicher un atelier avec une belle histoire et une expertise reconnue dans le tricot
  3. Proposer un design qui soit texturé, avec un supplément d’âme que vous aurez envie de porter pendant 10 ans
De la texture, différents types de cols, des couleurs printanières. Voici l'idée de départ.

Comme toujours chez Atelier Particulier, avant de donner vie à notre idée, il est nécessaire de partir en voyage… Sur la route du savoir-faire.

C’est sur cette dernière que l’on rencontre les artisans qui vont nous accompagner dans notre projet. Chacun son expertise. On ne s’invente pas fileur, tricoteur ou designer. Nous sommes des dénicheurs.

Voici les savoir-faire que l’on a dénichés pour réaliser le Polo Tricot l’on voulait.

Comment a-t-on trouvé le meilleur coton possible ?

Chez Atelier Particulier, on a une équation « magique ».

Pour nous, une belle pièce c’est :

1.     Une matière naturelle qui sort des sentiers battus – le synthétique, très peu pour nous, on préfère dénicher une matière naturelle qui apporte un vrai plus !

2.     Un savoir-faire artisanal – avec un héritage, une tradition et une expertise que l’on trouve rarement

3.     Une belle histoire qui raconte la rencontre entre une matière d’exception et un savoir-faire expert.

Voici le triptyque gagnant. Toutes nos pièces doivent le posséder. Autrement, elles n’ont pas leur place dans notre histoire.

Pour le Polo Tricot, on a donc démarré notre voyage par la recherche du fil que l’on voulait tricoter. Sur le papier, le savoir-faire tricot est très souvent associé à la laine.

Et c’est vrai. On a tous l’image d’Épinal de la grand-mère qui tricote un petit bonnet en laine dans son fauteuil en tête.

Ce serait réducteur de s’arrêter là. En vérité, le tricot, c’est un artisanat qui se pratique avec tout type de fil. De la laine donc, mais aussi du coton.

Sur cette machine par exemple, vous pouvez voir un fil de coton. Et ce dernier permettra ensuite de créer une super pièce en maille légère et aéré.

Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin

Un beau produit commence toujours par une matière de qualité.

Pour le coton, l’exigence va par paire : il nous fallait un coton respectueux de normes strictes et aux propriétés qualitatives très précises. Robuste, doux, souple et moelleux. 

Pour cela, on se devait de bien s’entourer. Dans le monde du savoir-faire, la discrétion est toujours de mise. Les perles rares sont difficiles à dénicher.

Instant émotion : sans nos ateliers et fournisseurs, on n’aurait jamais pu vous envoyer ce courrier aujourd’hui. Atelier Particulier, c’est avant tout une aventure humaine qui réunit des centaines d’experts et passionnés de savoir-faire.

On s’est donc dirigé vers Milan, la capitale du textile italien, pour rencontrer un filateur de référence : IAFIL.

Et on doit vous l’avouer, à l’époque, on a profité du voyage pour faire une petite balade dans la ville.

Inconnu du grand public, IAFIL est un personnage important du savoir-faire textile en Italie. La manufacture recherche, regroupe, puis file les matières les plus prestigieuses et recherchées du monde. Et sa grande spécialité, c’est le coton.

Ainsi, comme pourrait le faire un bon vigneron avec le raisin, IAFIL recherche en permanence les meilleurs cépages de coton, pour ensuite les magnifier.

Son but ?

Créer des fils très solides, mais aussi doux, avec l’impact écologique le plus faible.

Et ce n’est pas un effet de mode. Cette mission, IAFIL la poursuit depuis 1980.

En 40 ans, les actions d’IAFIL ont été maintes fois récompensées et labellisées. GOTS (label garantissant l’utilisation de fibre organique et bio), membre actif de la BCI (Better Cotton Initiative), certifié ICEA (certificat sanctionnant un respect de l’éthique sociale et environnementale). Ce sont des informations très techniques, mais essentielles à nos yeux. Donc, si vous souhaitez en savoir plus, on est à votre disposition pour en discuter par mail ([email protected]).

Concrètement, chez IAFIL, on ne trouve que des cotons de « cépage ».

C’est-à-dire des cotons triés sur le volet et sélectionnés pour leurs propriétés d’excellence. Cette exigence permet également de suivre précisément l’origine de chaque fibre.

Parmi les centaines (si ce n’est milliers) de références, on a été séduit par un coton très spécifique : le coton Supima®.

Un coton américain que l’on peut considérer comme la crème du coton.

Tous les cotons ne se valent pas

Comment expliquer le succès de Levi’s ?

Il faut chercher du côté de la qualité de son coton Made in USA ! Cette réputation n’est pas usurpée. Car c’est aux États-Unis, entre la Californie et le Texas, qu’est cultivé l’un des cépages de coton les plus prestigieux : le coton Pima.

Le Coton Pima est une variété de coton qui a pour particularité de posséder des fibres 30 à 40% plus longues qu’un coton classique.

Et, comme pour une laine, la longueur est gage de bonne santé de la fibre. Ce qui garantit directement la solidité et la douceur du coton.

Dans la famille Pima, il y a la crème de la crème : le Superior Pima, souvent appelé Supima®. Des fibres extra-longues et fines qui sont sélectionnées sur 1 fleur de Pima sur 100. C’est lui que l’on a choisi.

IAFIL nous a assuré qu’avec ce fil de coton, on pourrait tricoter un Polo :

  • Très (très) doux – grâce à la finesse de la fleur de coton
  • Léger et respirant – et c’est primordial l’été
  • Confortable – grâce à la longueur des fibres du coton Supima®, le tricot sera plus souple
  • Facile à entretenir – le coton Supima® bouloche beaucoup moins qu’un coton classique

Rassuré, il ne nous restait plus qu’à trouver le savoir-faire à même de confectionner notre Polo Tricot.

Pour cela, on est allé à la genèse du savoir-faire tricoteur. Et surprise, on a découvert que le pays qui a permis la diffusion du tricot en Europe est … l’Espagne.

Et oui, pour obtenir ce tricot et cette texture, on a été en Espagne !

Pourquoi choisir le tricot ?

Commençons par le début de l’histoire. Qu’est-ce-que le tricot ?

Véritable institution, le tricotage est un savoir-faire qui consiste à réaliser des boucles de fils les uns entre les autres. En cela, il se distingue du tissage qui, lui, consiste à entrecroiser des fils.

En résumé :

Tissage = « armure de tissu », bien rigide

Tricotage = « côte de maille », plus souple

À gauche notre Plaid Lin tissé dans le Donegal. À droite notre Polo tricoté en Espagne

Pour notre Polo, le choix du tricot s’est imposé rapidement. L’histoire nous a montré que le Polo est une pièce intemporelle. Qu’il s’agisse du vestiaire masculin ou féminin, on en possède tous plusieurs.

Son seul défaut ? On a tous le même.

Alors, on s’est mis en tête de créer un polo avec un twist en plus, un supplément d’âme : le tricot !  

Plus texturé, aéré et léger qu’un polo traditionnel, notre polo tricot est unique en son genre.

Il répond à tous les besoins que l’on peut avoir l’été :

1.     Confortable – grâce à sa souplesse et son élasticité naturelle

2.     Élégant – grâce à son tombé net

3.     Durable – un tricot, vous pouvez le remailler à vie

Cette pièce, on l’a pensée pour ceux qui aiment les belles matières, les belles tenues et qui souhaitent avoir du style. Tout l’été.

Et pour cela, on se devait de trouver un expert. Un atelier qui a de la bouteille comme on dit. Direction Madrid.

L’Espagne, à l’origine du savoir-faire tricoteur

Si on vous dit Madrid, vous pensez : Plaza Mayor ? Real Madrid ? Tapas ?

Chez Atelier Particulier, on vous répondra tricot.

En effet, peu le savent mais ce savoir-faire est apparu pour la première fois sur le continent européen en Espagne.

Petit interlude Histoire

Souvent, la propagation d’un savoir-faire est la conséquence de grands mouvements de population, de voyages. Mais aussi, et surtout, de conquêtes.

En l’occurrence, le savoir-faire du tricotage a été apporté en Espagne par les Arabes, pendant leur grande période de conquêtes entre l’an 640 et 732. Ce savoir-faire, ils l’ont eux-mêmes appris des Égyptiens.

Bloquées par Charles Martel à Poitiers, les armées arabes sont confinées en Espagne. Cela va permettre de considérablement développer les techniques de tricotage. Jusqu’à faire de l’Espagne une référence dans le domaine.

Difficile de résister. Entre 2 visites d'atelier on a fait notre petit tour dans les rues de Madrid :-)

Quelques siècles plus tard, le savoir-faire est toujours bel et bien présent. On peut même vous dire que l’atelier que l’on a déniché en est le digne héritier.

Fondée en 1980, cette petite entreprise familiale a développé son expertise autour d’un fil rouge : conserver l’authenticité du tricot traditionnel.

Pour cela, notre atelier veille à mixer les générations. Augustìn, le fondateur, travaille avec sa fille Alicia. Ensemble, ils ont constitué une équipe de tricoteurs de choc.

D’un côté se trouve la première génération. C’est la mémoire du savoir-faire originel. Le tricot, ils l’ont appris à la main, sur des métiers manuels ou semi-manuels. Pour eux la qualité est affaire de durabilité.

De l’autre, on trouve la nouvelle génération. Passionné d’innovation, ces jeunes artisans ont eux aussi pour boussole la qualité. Mais avec une petite différence. À leurs yeux, qualité = praticité.

Ensemble, ces 2 générations font des étincelles. Et c’est ce qui nous a plu. Car notre Polo Tricot on le voulait sans compromis :

  1. Aussi solide et durable qu’un pull en laine tricoté à la main. Mais en Coton Supima®
  2. Très confortable, pensée pour le quotidien, pour qu’il vous accompagne dans tous vos mouvements #liberté

Vous l’avez compris, notre Polo Tricot est né d’un savoir-faire à plusieurs mains.

Signe de cette qualité exemplaire, notre Polo Tricot est Fully-Fashioned.

Le fully-fashioned désigne un tricot assemblé sans aucun coup de ciseaux. Les différentes parties sont directement tricotées sur la pièce.

Aussi, contrairement au coupé/cousu que l'on trouve habituellement, notre Polo : 

  • N’aura aucun bourrelet aux épaules et des jonctions nettes : la coupe reste parfaite
  • Sera plus solide, et comme il s'agit d'un tricot vous pourrez le faire remailler facilement
Une épaule nette.

Un polo qui ne ressemble à aucun autre

Ce que nous aimons le plus dans ce Polo Tricot, ce sont ces finitions.

La première saute aux yeux, il s’agit de sa texture.

Car, outre la qualité et l’histoire, c’est le point tricot de notre polo qui le différencie de tous les autres.

1ère finition : un point de tricot Waffle

Le point que l’on a choisi se nomme waffle. Gaufré, en français. Pour l’obtenir, notre atelier alterne 3 rangs de maille à l’endroit suivi de 3 rangs de maille à l’envers.

Résultat ? Une belle texture, qui apporte du relief à la pièce et crée des zones de respiration qui empêchent le Polo de coller à la peau.

Cela peut paraitre simple, mais c’est ce sont ces détails qui feront la différence quand vous il fera 30° cet été.

2ème finition : un col bien proportionné. Ni trop court, ni trop large.

Le col, c’est la partie la plus technique du Polo. C’est aussi celle qui lui donne son âme. Pour arriver à ce résultat, on a réalisé une dizaine de cols différents. Pour finalement se décider pour cette version. La dixième donc. 5cm de large, entièrement tricoté en point Milano.

Le Point Milano, c’est une technique de tricotage qui confère à notre col un juste équilibre entre élasticité et densité. Notre col est léger, souple mais ne bouge pas. Jamais.

Le savoir-faire au service du parfait équilibre.

3ème finition : les bord-cotes, aux manches et au bas du Polo, resserrés pour ne pas se relâcher

Sur un Polo Tricot, le bord-côte, c’est le nerf de la guerre. Sans lui, il est impossible d’obtenir un Polo qui accompagne la silhouette sans jamais bailler. En outre, c’est le secret de durabilité des tricots qui durent dans le temps.

On a donc été très attentif sur les bord-côtes aux manches et à la taille.

4ème finition : des boutons en Corozo naturel !

Le saviez-vous ? Sur le marché, 95% des boutonnières de polo sont en plastiques. C’est loin de nos valeurs.

Un peu perdu, on a cherché un atelier qui pourrait nous éclairer de ses lumières. On pensait que ce serait Mission Impossible.

Finalement, on est tombé rapidement sur l’un des savoir-faire référents en France : la Boutonnerie Lyonnaise Corne et Corozo.

Fondé en 1929, notre atelier ne travaille que des matières naturelles, éco-conçues. Avec leur conseil, on a choisi des boutons en Corozo.

Le Corozo c’est une petite noix originaire d’Amérique du sud. C’est très solide, 100% naturel et très beau. La preuve.

Comment porter notre Polo Tricot ?

À l’image des stars et vedettes qui nous ont inspiré cette pièce, on voulait vous offrir un Polo qui soit original et que vous ne trouverez pas partout.

Mais il nous tenait également à cœur de créer un Polo qui soit facile à porter.

Vous savez, une pièce que l’on prend le matin sans trop y penser, parce que vous savez pertinemment qu’elle s’accorde avec tout. 

Notre Polo Tricot est l’une de ces pièces.

Nos 2 photos coup de cœur

Voici 2 photos que l’on voulait vraiment vous montrer.

La première est un hommage au travail artisanal de qualité que notre atelier nous a offert. Regardez la photo suivante.

Vous voyez cette couture, elle est absolument parfaite.

On en est très fiers. Il n’y a aucun fil qui dépasse, ni surplus de matière. 

D’ailleurs, on vous invite à stopper votre lecture et à retourner votre t-shirt, polo ou chemise. À présent, prenez quelques seconde pour observer cette finition. Est-ce aussi net ?

Si oui, c’est que votre pièce a été confectionnée par un atelier de grande qualité. Comme celle de notre atelier espagnol ! 

La seconde est signe qu’Atelier Particulier donne vie à des pièces pensées pour tout le monde.

À présent vous savez tout sur notre Polo Tricot.

On vous donne rendez-vous jeudi à 10h pour le lancement en précommande du Polo Tricot.

N’hésitez pas à nous contacter par mail ([email protected]) ou sur nos réseaux sociaux pour toute question,

À jeudi,

-

Fulbert, Benjamin & l’équipe AP

Dénicheurs de savoir-faire

Suivez nos aventures

Sur Instagram @atelierpart

Satisfait ou remboursé

30 jours pour changer d’avis
Retour offert

Paiement 100% sécurisé

Carte bancaire & Paypal
Option Paiement 3x

Service client express

Une question ? Une suggestion ?
On vous écoute !

français