Notre site a changé ! Vous devez recréer votre compte. Vos anciennes commandes y remonteront sous peu.

Votre panier
FERMER
Retour gratuit
30 jours pour changer d’avis
Paiement sécurisé
Option Paiement 3x disponible
Confection artisanale
Le savoir-faire des meilleurs ateliers
- +
Offert
Votre panier est vide
Plus que pour avoir votre bougie offerte
Vous avez un produit offert dans votre panier !
Frais de port estimés
4,90€
Depuis 1947

Biella, Italie

Atelier de tissage

Echarpes, bonnets
Biella, Italie
1947
21
2016
Caterina
label
La petite histoire
BIELLA, ITALIE

Enclavée aux pieds des Alpes, Biella profite d’une position parfaite travailler la fibre de laine. La ville cultive son savoir-faire depuis 1245. 

À partir de là, Biella construit peu à peu son savoir-faire et acquiert une réputation d’excellence dans toute l’Europe. Plusieurs villes du Nord de l’Italie tirent leurs épingles du jeu. Mais la plus dynamique d’entre elles, parmi les Venise, Florence et autres Milan, est sans aucun doute Biella !

Depuis Milan, remontez la rivière Cervo

Pour aller à Biella depuis Milan, il faut compter environ 1h30 de route. Biella est une petite ville sise aux pieds des Alpes (la vue des montagnes enneigées au-dessus de la ville est souvent un paysage époustouflant). Pendant des kilomètres, on longe la rivière Cervo - qui traverse la ville de son eau pure - et les anciennes manufactures.

Bienvenue à Biella !

Ici, la vieille ville de Biella ! Pour y accéder, il faut soit monter un long escalier de pierre, soit prendre le funiculaire. A l'arrivée, le paysage est d'un autre temps : petites places pavées et maisons colorées dans des tons jaune, ocre et orangé. 

Sur la route de l'atelier...

Notre atelier est situé à quelques kilomètres de la vieille ville de Biella. Le décor est tantôt campagnard tantôt semi-industriel. Sur la route, on peut même croiser des moutons (ceux-ci ne fournissent pas encore la laine de nos écharpes, mais on y travaille !).

L'étape de tissage

L'atelier compte une bonne douzaine de matiers à tisser. Le bruit est souvent assourdissant. Pour confectionner une écharpe, il faut d'abord préparer la chaine du métier à tisser (les fils dans le sens de la longueur) puis la trame (les fils dans le sens de la largeur). Le temps de tissage est variable d'une machine à l'autre, en fonction de l'âge de la machine et de la complexité de l'écharpe, notamment. Chaque machine est opérée manuellement pas un opérateur - qui suit les opérations comme le lait sur le feu !

Les plus belles matières

Notre atelier étant situé dans la Capitale italienne (voire mondiale) de la laine, il a un accès privilégié aux meilleurs filateurs : Zegna Baruffa, Loro Piana, Tollegno... Ils ne sélectionnent que des matières naturelles (cachemire, laine, soie, lin) et de première qualité.

Après le tissage, les finitions !

Une fois l'écharpe tissée, place aux finitions (on appelle aussi cela l' "apprêt"). Il faut compter une 12aine d'étapes de finitons en moyenne. Parmi lesquelles : contrôle qualité, découpe, foulonnage, confection des franges, lavage, repassage, couture de l'étiquette... Certaines étapes pouvant être répétées plusieurs fois. A l'arrivée : une pièce d'exception !

Les écharpes de Biella

CACHEMIRE — LAINE MERINOS — LIN NATUREL

Suivez nos aventures

Sur Instagram @atelierpart

Satisfait ou remboursé

30 jours pour changer d’avis
Retour offert

Paiement 100% sécurisé

Carte bancaire & Paypal
Option Paiement 3x

Service client express

Une question ? Une suggestion ?
On vous écoute !

French