Votre panier
FERMER
Retour gratuit
30 jours pour changer d’avis
Paiement sécurisé
Option Paiement 3x offerte
Confection artisanale
Les meilleurs savoir-faire
  • :
- +
Offert
Votre panier est vide
Plus que pour la livraison offerte (en France)
Vous avez un produit offert dans votre panier !
Frais de port estimés
4,90€

La collection en laines Abraham Moon

Publié le 12/03/2021
10 min

En 1954, Gabrielle Chanel, - l’icône que l’on ne présente plus – fait un retour triomphal avec la réouverture de sa maison de couture. Toujours désireuse de bousculer les codes et de réimposer sa vision de la « Femme contemporaine ».

Comme un pied-de-nez aux diktats de l’époque, la féminité Chanel s’exprimera à présent par une mode fonctionnelle et confortable, propice à l’ « empowerment » de la gente féminine.

Au centre de ce succès iconique, il y a une pièce. La veste en tweed.
Elle voit dans le tweed une possibilité de créer un pont entre sa vision de l’élégance à la française et la praticité anglaise, que cette étoffe apporte à ses vêtements.

C’est d’ailleurs en Écosse, aux côtés du duc de Westminster (son amant de l’époque), que Gabrielle Chanel découvre le tweed. Elle ne le quittera jamais. Contrairement à son duc.

Test

Né sur les terres britanniques, le tweed cohabite avec d’autres tissus, en laine pour la plupart, très réputés et appréciés pour leur solidité, authenticité et unicité.

Il faut dire qu’avec le climat difficile et un accès à la laine limité, les lainiers et tisseurs anglais ne manquent pas d’originalité pour pratiquer leur savoir-faire au quotidien.

Le tweed, la flanelle de laine, le tissu Donegal, le velours ou le travail du shetland le prouvent. La contrainte n’est pas un frein à la créativité.

C’est cette émulsion qui nous a amené à traverser de nouveau la Manche. Après avoir tenté de dépoussiérer le velours, nous nous sommes mis en quête de nouvelles matières.

Pas d’un tweed (pas encore). Mais plutôt d’une matière adaptée aux températures les plus froides, qui permette de créer des vêtements uniques.

Notre leitmotiv, la texture, le relief et cette petite irrégularité dans le filage et le tissage qui permettent à chaque tissu d’avoir une main différente de son voisin.

Notre bonheur, nous l’avons trouvé dans la bibliothèque de tissus de la Maison Abraham Moon. Deux étoffes en laine, la 1ère en 100% laine mérinos et la 2nde en laine shetland. Les deux profitent d’une confection inédite.

Une histoire de verticalité

Si vous portez des costumes ou êtes un afficionado de l’art tailleur, le nom de Moon ne doit pas vous être inconnus.

D’ailleurs, si vous avez des vêtements en laine de l’armée britannique datant de la 2nde guerre mondiale, vous devez également connaitre cette Maison ;-)

Et si votre passion, c’est l’ameublement : les beaux canapés, les tapis bien épais ou les plaids très texturés de style anglais, alors vous avez déjà eu entre les mains l’une de leurs matières !

L’histoire de la filature Moon débute en 1837, dans le West-Yorkshire, non loin de Leeds. Son fondateur éponyme, Abraham Moon, a mis près de 30 ans avant de terminer la construction de sa première unité de filage (en 1968).

Un travail de longue haleine indispensable à la création de fondations stables et ayant le potentiel de traverser le temps. Y aurait-il cru ? 184 ans plus tard, son entreprise est toujours présente. À la même place !

Assez rapidement, le commerce s’emballe pour Moon. Agiles, les filateurs travaillent toutes les laines locales et développent des armures de tissus à la fois solides et colorées. Le tweed est à l’époque l’étoffe la plus consommée. C’est d’ailleurs grâce à elle que l'Extrême-Orient et l'Amérique s’intéressent au savoir-faire de la manufacture. Ils produisent à la fois des tissus pour la mode et l'ameublement, mais aussi des couvertures et des plaids.

Le point commun de toutes ces créations ? Elles sont stylistiquement affirmées.

Malgré l'essor des tissus synthétiques et la concurrence étrangère, qui a vu disparaître bon nombre d’acteurs britanniques du secteur, Abraham Moon a survécu et prospère encore aujourd'hui.

La raison ? Abraham Moon est ce que l’on appelle une entreprise verticalement intégrée. Les filateurs verticalement intégrés étaient une création victorienne, lorsque les filatures de laine s'élevaient sur plusieurs étages et que chaque processus avait son propre étage.

Cette organisation s’oppose aux manufactures modernes, sur un seul niveau, où l’on effectue plus qu’une partie des étapes de production.

Des entreprises entièrement verticalisées, il y en a peu en Angleterre. Nous en connaissons tout au plus 3. Et il s’agit à chaque fois d’acteurs majeurs du luxe.

En effet, bien qu’économiquement plus risqué, verticaliser un savoir-faire permet de conserver des standards de qualité bien supérieurs à la moyenne du marché.

Sélection de la laine brute, teinture, cardage, filage, ourdissage, tissage... tout se déroule sur place. Moon peut ainsi valider et vérifier que chaque étape est conforme à ses attentes.

Aujourd'hui, environ 35 000 mètres de laine sont tissés chaque semaine. Plus de 200 artisans travaillent au quotidien dans la manufacture et elle a créé un programme d'apprentissage dédié à la préservation de son savoir-faire (de toutes les étapes).

Pourquoi Abraham Moon ?

Si nous avons choisi de travailler les laines de Moon, ce n’est pas que pour la qualité de ses étoffes. C’est parce qu’il s’agit d’une authentique laine anglaise.

Avec ses défauts et ses qualités. Une main texturée, une grande chaleur, une belle épaisseur pour un tombé sec et une irrégularité très prononcée dans les fils de laine.

Ce résultat vient d’un travail spécifique de la laine.
Prenons l’exemple des laines que l’on a choisies.

Notre laine d'agneau mérinos provient d'Afrique du Sud et la laine Shetland provient de Nouvelle-Zélande. Il s’agit de territoires où la qualité intrinsèque de la laine brute est la meilleure au monde.

La fibre arrive ensuite en Angleterre, afin d’être lavée, nettoyée et peignée, et ce afin de garantir le minimum d'impuretés. Elle passe d’étage en étage.

A gauche, la laine mérinos et à droite, la laine Shetland !

La laine brute est ensuite teinte. On parle alors de teinte en bourre, qui a la particularité d’être plus profonde et plus résistante que la teinture sur fil ou sur vêtement. Abraham Moon assure pouvoir teindre sa laine dans plus de 500 nuances et couleurs différentes.

Le secret pour créer des couleurs plus nuancées réside dans les mélanges. Jusqu'à 7 laines de couleurs différentes peuvent entrer dans la recette de chaque fil.

Et c’est la raison qui a fini de nous convaincre. Le travail réalisé sur les couleurs permet de créer des pièces avec un esthétique toujours unique. Aussi, chaque blouson, surchemise et casquette aura un rendu et un mouchetage différent.

A une époque où la standardisation est devenue la norme et où le sur-mesure est encore un art inaccessible pour le commun des mortels, le travail de Moon et d’Atelier Particulier permet à tous de s’offrir une pièce moderne, facile à porter tout en étant originale.

3 pièces qui font sensation

Le blouson, la surchemise et la casquette.

Vous n’avez pas une impression de déjà-vu ? ;-)

Oui, il s’agit des mêmes patrons que pour notre collection velours, présentée fin 2021.

Très apprécié par la communauté, on a souhaité donner une seconde vie au travail réalisé par notre équipe Produit (coucou Mathilde, Juliette, Pierre & Audrey) et notre atelier de confection portugais.

Les coupes sont droites, avec des cols généreux et suffisamment de place pour superposer un pull ou un manteau par-dessus.

La surchemise et la casquette sont en 100% laine mérinos, déclinée dans 3 coloris. Le fil est chiné, donc vous obtiendrez un mouchetage léger sur toute la pièce.

Pour le blouson, on a choisi un fil shetland, avec des couleurs encore plus profondes. Le mouchetage est accentué, ce qui permet de créer des pièces avec beaucoup de cachet.

Pour ceux qui aiment les informations techniques, voici ce que vous devez retenir !

La surchemise :

- 100% laine mérinos par Abraham Moon
- 375g/m2
- Boutons éco-conçus français (à Lyon)
- Poche poitrine
- Coutures rapprochées et nettes

Le blouson :

- 100% laine Shetland par Abraham Moon
- 525g/m2
- Zip YKK canon de fusil
- Poches plaquées et poche intérieure
- Col généreux et doublure douce et solide

La casquette :

- 100% laine mérinos par Abraham Moon
- 375g/m2
- Doublure en coton matelassée
- Attache réglable en cuir de vachette italien au tannage végétal
- Métallerie en zamak argenté

Un RDV à ajouter dans votre agenda

Cette collection 100% laine anglaise sera disponible jeudi 27 janvier à 10h en précommande.

L’hiver étant déjà bien installé, on a pris le pari de commander et payer d’avance le tissu. Résultat, si vous précommandez jeudi, vous serez livré avant la fin du mois de février.

En revanche, pour limiter notre risque, nous avons commandé peu de tissu.

Nous pourrons confectionner :

- 100 blousons (soit 33 par couleurs)
- 100 surchemises (soit 33 par couleurs)
- 300 casquettes (soit 100 par couleurs)

Il y en aura peu, mais on espère faire quelques heureux. Et si jamais la collection est un succès, on pourra l’élargir l’hiver prochain !

Suivez nos aventures

Sur Instagram @atelierpart

Satisfait ou remboursé

30 jours pour changer d’avis
Retour offert

Paiement 100% sécurisé

Carte bancaire & Paypal
Option Paiement 3x

Service client express

Une question ? Une suggestion ?
On vous écoute !

français