Votre panier
FERMER
Retour gratuit
30 jours pour changer d’avis
Paiement sécurisé
Option Paiement 3x disponible
Confection artisanale
Le savoir-faire des meilleurs ateliers
- +
Offert
Votre panier est vide
Plus que pour avoir votre bougie offerte
Vous avez un produit offert dans votre panier !
Frais de port estimés
4,90€

Auvergne-Rhône-Alpes : 12 lieux artisanaux incontournables

Publié le09/03/21
8mn
Regions

Chaque année, Atelier Particulier prend la route de France (et d’ailleurs) pour dénicher et mettre en lumière les plus beaux savoir-faire. Une route qui nous a mené dans la région d'Auvergne-Rhône-Alpes, aussi généreuse en massifs montagneux qu’en ateliers et manufactures d’exception.  

Habitant des lieux, amoureux des montagnes ou futur visiteur, lisez jusqu’au bout : on a sélectionné spécialement 12 lieux à ne pas manquer !

On vous l'avait dit, les montagnes ne manquent pas dans la région !

Chocolaterie Weiss - Loire

Depuis 1882, c’est à Saint-Etienne que la chocolaterie s’est développée et continue d’innover. A l’origine confiseur alsacien, Eugène Weiss a fait décoller son atelier en proposant ses chocolats à la vente par correspondance en 1912. Une première pour l’époque !

 La visite de la chocolaterie se déroule sur une passerelle surplombant les artisans à l’œuvre. Toutes les étapes de la confection des chocolats, ganaches, pralinés et autres confiseries de la maison vous seront racontées en direct. Sur ce parcours au cœur du monde du chocolat, c’est l’un des artistes-confiseurs qui vous racontera tout ce que vous devez savoir.

Un véritable laboratoire d'experimentation du chocolat !

Les pastilles de Vichy - Allier 

Depuis l’antiquité romaine, Vichy est connue comme « le village des eaux chaudes » aux vertus curatives. En effet, la ville est à la source d’eaux chaudes riches en bicarbonate. Quel rapport avec les fameuses pastilles ? Parce que ces eaux sont utilisées pour leur préparation : le bicarbonate ayant des bienfaits sur la digestion.

 

Ces confiseries ovales ont fait leur notoriété sous le Second Empire, étant appréciées par l’impératrice Eugénie. Vous pourrez découvrir les secrets de leur fabrication au gré de votre visite. Une étape qui livre son lot d’histoires dans cette ville de l’Allier qui vaut le détour.

La ville de Vichy étant reconnue pour ses eaux thermales riches, votre visite pourra être l’occasion de prendre un bain ressourçant.

Ardelaine - Ardèche

Pour connaître et comprendre toutes les étapes de fabrication d’un tissu, objet ou vêtement en laine, direction la coopérative Ardelaine. Ici, vous pourrez découvrir l’importance de chaque élément de la chaîne, du choix de la race de mouton, sa tonte, le tri de la laine, etc. jusqu’au produit fini dans vos mains. Un parcours au cœur des ateliers, avec les artisans mis à l’honneur dans cette coopérative dynamique.

En plein cœur de l’Ardèche, profitez-en pour demander aux artisans leur balade préférée à faire dans les environs. Dépaysement en pleine nature garanti.

Caves de la Chartreuse - Isère 

Les caves de la Chartreuse, ce sont 400 ans d’histoire qui s’expriment. Les plus grandes caves à liqueurs du monde (oui, rien que ça) offrent un concentré d’histoire autour de cette boisson emblématique de la région. Vous saurez tout, ou presque, sur la confection de cette fameuse liqueur aux 130 plantes.

La recette aux origines méconnues est conservée par les chartreux apothicaires depuis 1737 (au moins). Vous pourrez aussi découvrir leur histoire au fil de la visite des caves.

Et pour finir bien sûr, vous pourrez découvrir les saveurs de la Chartreuse avec une dégustation sur leur lieu d’affinage.

Cave Jaillance - Drôme 

Entre les hauteurs de la vallée de la Drôme et la douceur méditerranéenne des abords de la Provence, la région de Die vaut le détour. C’est ici qu’est confectionnée la fameuse Clairette de Die. Ce vin pétillant bénéficie d’une AOC depuis 1942. Il met à l’honneur deux cépages : le muscat à petit grain, qui lui apporte douceur et fruité, et la clairette blanche, pour l’acidité et la fraîcheur.

 

Si vous vous demandez comment la prise de mousse se fait en bouteille ici, vous découvrirez une autre méthode, différente de celle répandue en Champagne, sans ajout de liqueur de tirage et d’expédition.

En dehors de la vue imprenable sur leur vignoble, leur cave est impressionnante !

Distillerie Bleu Provence – Drôme

Nyons est l’une des villes les plus ensoleillées de France. A ce titre, c’est le lieu idéal pour la culture d’innombrables variétés de fleurs et de plantes aromatiques de tous les horizons. L’huile essentielle de lavande est la spécialité de la distillerie qui utilise aussi nombre

d’autres herbes aromatiques de son terroir. La visite de cet atelier vous mènera au cœur de la culture et de la distillation des plantes provençales. Vous saurez tout de la lavande, de ses bienfaits à son histoire, grâce à un parcours qui stimulera vos sens.

Un jardin des arômes où vous pourrez sentir plus de 200 variétés de plantes, pour un panorama olfactif unique.

La Cité du Chocolat Valrhona - Drôme

Vous serez incollable sur le chocolat après avoir visité la cité Valrhona. Un parcours pour petits et grands vous mènera des terroirs tropicaux, aux gestes des producteurs, jusqu’au travail des maîtres chocolatiers. Valrhona est une maison de chocolatiers avec la particularité de sélectionner directement leur cacao auprès des producteurs du monde entier. Une particularité qui fait la maîtrise de toute la chaîne de production d’un produit d’exception.

Un atelier pour faire votre propre chocolat, en compagnie d’un maître chocolatier.

Maison de Verveine du Velay – Haute Loire

Encore aujourd’hui, la verveine du Velay est un symbole de la gastronomie auvergnate. Sa recette à base de 32 plantes reste inchangée depuis sa création en 1859. Découvrez ce savoir-faire des maîtres-distillateurs, à l’œuvre pour confectionner ce produit du terroir. Toute l’histoire de la boisson locale vous sera racontée au gré de votre visite. Pour finir, un atelier de dégustation vous sera également proposé pour découvrir les 3 verveines : la verte, l’extra et la jaune.

Une visite passionnante, qui se finit en beauté ;)

Moulin Richard de Bas – Puy-de-Dôme

Saviez-vous que la ville d’Ambert a longtemps été l’une des principales villes productrices de papier en France ? Avant l’industrialisation et la mécanisation de ce savoir-faire, plus de 300 moulins à papier jalonnaient les rivières de la ville. Sur les feuilles de ces moulins, l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert a même été imprimée. Un artisanat qui a traversé les âges.

 

Le Moulin Richard de Bas produit encore aujourd’hui entre 400 et 500 feuilles par jour. Le musée du papier qui s’y trouve vous emmènera dans l’histoire du papier et de la région.

Un atelier pour faire votre propre papier vous est proposé pour un souvenir unique et artisanal.

L’Atelier de Soieries – Rhônes

C’est à partir de 1536 que la soierie devient un savoir-faire lyonnais. Un travail d’exception maîtrisé par les manufactures de la ville jusqu’à aujourd’hui. Si bien que l’architecture s’est adaptée à l’installation des métiers dans certains quartiers. A partir de 1920, le savoir-faire se spécifie par l’adoption de l’impression au cadre plat, méthode dont l’Atelier de Soierie est le dernier à faire usage de nos jours.

La visite de cet atelier vous fera découvrir les étapes de confection et l’histoire du carré de soie.

Arpin – Savoie

Plus qu’une tradition locale, la filature des draps de Bonneval est une institution de la vallée de l’Isère. Ce tissu iconique, confectionné essentiellement avec de la laine vierge de mouton d’alpage, est plus qu’adapté au climat de la région, et même des pôles. L’explorateur Paul-Emile Victor ne s’y est pas trompé, lui qui se maintenait au chaud grâce aux savoir-faire des filateurs d’Arpin lors de ses expéditions.  

La filature est installée depuis 1817 au bord du puissant torrent qui la fait fonctionner. Ses métiers mécaniques et ses anciennes, et solides, cadreuses ont leur lot d’histoires à vous partager.

Datant pour certaines du milieu du 19ème siècle, les machines d'Arpin sont un véritable trésor de savoir-faire et d'histoire.

Fonderie Paccard – Haute – Savoie

Dans un paysage alpin idyllique, la fonderie Paccard est l’une des plus anciennes entreprises de France. Elle a été fondée en 1796 par Antoine Paccard. C’est encore aujourd’hui la référence mondiale dans le domaine des cloches d’église et carillons. C’est ici qu’a notamment été fondue la plus grosse cloche de France.  

Avec ses 18.835 kg, « La Savoyarde » est installée au Sacré-Cœur à Paris.

La famille Paccard y a également installé un musée dédié aux cloches du monde entier. Les 7 générations de la famille des fondateurs ont réalisé pas moins de 120 000 cloches aujourd’hui disséminées dans les clochers du monde entier.

Vous pouvez même assister à la coulée des cloches, sur réservation, chaque jeudi.

 

Nous espérons que ces quelques destinations sauront combler votre soif (insatiable) de savoir-faire. Si vous en voulez davantage et que vous souhaitez qu’on vous ouvre les portes de nos ateliers, ça se passe sur Instagram. Voyages, techniques de confection, pièces d’exception et images exclusives : tout y est.

 

À très bientôt,

Fulbert, Benjamin et toute l’équipe d’AP.

Suivez nos aventures

Sur Instagram @atelierpart

Satisfait ou remboursé

30 jours pour changer d’avis
Retour offert

Paiement 100% sécurisé

Carte bancaire & Paypal
Option Paiement 3x

Service client express

Une question ? Une suggestion ?
On vous écoute !

français